Paul Guillon - Images et poésie - Poèmes - Jérusalem


Vieille Ville

 

Vue depuis ses terrasses, la vieille Jérusalem,
avec toutes ses antennes dressées,
est comme un champ de ronces.

Le grain qui fut planté hors de la ville
dans la pierre dure comme nos cœurs
a germé.

Et dans ses murs les ouvriers se battent
pour des vendanges qui n'ont plus lieu ici.

 

© Sous une meule de pierre,
Cahiers Bleus-Librairie Bleue, 1999.

 

Entre les deux larrons

 

Il y a trois croix en bas du ciel
sur la colline.
Dieu n’a jamais su signer.
Pas même ses paysages.

Trois croix en marge
du registre des condamnés.

Trois baisers tout en bas
d’une lettre d’amour.

 

© Tes empreintes, Ad Solem, 2014.

 

Au Saint-Sépulcre

 

Tu es venu te recueillir
dans le petit mausolée vide
perdu dans un coin
de la grande église déformée.
Des inconnus du monde entier
se tiennent un moment en silence
près de toi
comme dans un ascenseur
qui monterait au ciel
à l’instant de ta propre mort.

 

© Tes empreintes, Ad Solem, 2014.

 

Photos : © Paul Guillon 2006 - Tous droits réservés.

Accueil - Poèmes - Traductions - Anthologie contemporaine
Publications - Itinéraire - Contacts - Liens